Votre maison au Maroc vous attend...

Qu’elle est verte, la Vallée heureuse.

Lovée au cœur du Haut Atlas, la vallée des Aït Bougmez est un royaume dans le royaume. Ici, les maîtres des lieux sont berbères. Montagnards ou nomades, ils vivent au pied du l’ighil M’Goun, deuxième sommet (4071 m) du Maroc. De temps à autre, un randonneur oublié semble suggérer qu’un autre monde existe. C’est possible après tout. Impressions voyageuses.

La vallée

Qu’elle est verte, la Vallée heureuse marocaine… Montagnes au charme sauvage, villages perchés, îlots de verdure… Découvrez ces terres préservées de l’Atlas marocain.

La vallée des Aït Bougmez, dans le Haut Atlas à quatre heures de route à l’ouest de Marrakech, dessine une myriade de villages accrochés aux flancs des montagnes.
Ces hameaux de terre ocre se fondent dans un décor minéral cisaillé de canyons d’où émerge une oasis verdoyante.
Pour profiter de ce havre de paix, les randonnées peuvent se faire en étoile à partir d’un village ou par étapes, à pied, seul ou en groupe.

Bienvenue dans la Vallée heureuse, destination idéale pour des vacances au Maroc.

C’est d’abord en flânant dans les vergers, en partant du village de Zawyat Oulmzi à 2100m  d’altitude, qu’on s’immerge dans le monde de la randonnée des Aït Bougmez avant de s’immerger plus avant vers le sentier qui mène au lac d’Izourar, là où les nomades posent leur tente pour l’été.
Au petit matin, la lumière d’automne inonde les champs de pommiers couverts de magnifiques fruits rouges prêts à être cueillis.
Cela fait plus de trente ans que ces arbres ont été introduits dans la vallée. Depuis, la plupart  des villages en cultivent.
Entourés des monts M’Goun, Azourki et Rat, ces vergers sont une belle invitation à flâner le long des canaux d’irrigation

La communauté

Nous sommes à l’initiative d’actions de développement durable dans la vallée des Ait Bougmez .

Le personnel qui travaille à Touda habite dans le village de Zawyat Oulmzi, ce qui permet la création d’emplois au niveau local et de diversifier les ressources économiques des familles berbères.

Pour promouvoir l’ecotourisme au Maroc et dans le haut atlas, en parallèle de l’écolodge, nous avons créé une association dont le but de développer et promouvoir les pratiques d’un tourisme responsable. Préserver l’environnement, développer l’activité sociale et culturelle, tout en respectant la culture des habitants de ces montagnes.

C’est ainsi qu’est né l’association l’Arbre du Voyageur que nous vous présentons ici :

Pin It on Pinterest

Share This